On joue à Cache Cache ?

Pour fêter sa 25e année d’existence Cache Cache lance une vaste campagne de communication réalisée par l’agence Publicis Activ Lille. Avec un budget de plus de 2 millions d’euros, cette première campagne nationale intitulée « On joue à cache cache » est actuellement diffusée sur de nombreux supports de communication.

  • Affichage :

Ces publicités sont visibles sur près de 14 000 faces Decaux et déclinés en plusieurs formats.

  • Presse :

Les visuels seront aussi diffusés en presse magazine (Be, Elle, Grazia, Closer, Public) jusqu’au mois de décembre.

  • Evénementiels :

Du 12 au 16 octobre, des opérations de street marketing ont été réalisé à Lille, Nantes, Rennes, Strasbourg, et Toulouse ainsi que dans plusieurs rues de Paris. Les passantes étaient invitées à se prendre en photo et participer à un concours sur internet.

  • Site internet avec jeu concours :

Le site  www.joueracachecache.com a été crée pour relayer la campagne sur la toile. On y retrouve un jeu  intéractif permettant aux internautes de rechercher mademoiselle Cache Cache au travers 6 univers de la collection et de remporter des goodies à télécharger.

Du 11 octobre au 15 novembre, un jeu-concours « La plus grande partie de Cache Cache » a aussi été organisé. Les participantes ont juste à se photographier en cachant une partie de leur visage, poster leur photo sur le site et inciter leur entourage à voter pour elles. Une Fiat 500, 2 Vespas, 30 iPods et des centaines de bons d’achat Cache Cache sont mis en jeu.

Avec un CA  de 450 millions d’euros (en juillet dernier sur le marché français), un e-shop et 485 points de vente en France, Cache Cache reste encore peu présent dans les grandes villes. A travers  cette campagne multicanal, l’enseigne phare du groupe Beaumanois souhaite affirmer son image, étendre son réseau dans les grandes villes et attirer une nouvelle clientèle.

Une expansion qui ne s’arrête pas là puisque Cache Cache s’apprête à ouvrir sa 1000e boutique et sortir sa première collection lingerie.

Publicités